BIEN CHOISIR L’ASSURANCE DE SON PRÊT IMMOBILIER

DÉLÉGATION D’ASSURANCE, RENÉGOCIATIONS D’EMPRUNTS… DE MEILLEURES GARANTIES ET CONDITIONS

(RE)NÉGOCIEZ VOTRE ASSURANCE DE PRÊT

AUX MEILLEURS CONDITIONS

SOUSCRIRE À UNE ASSURANCE EMPRUNTEUR

dans les meilleures conditions avec les meilleures garanties.

Pour les mêmes garanties, la même assurance, les taux peuvent varier du simple au triple ! Les contrats d’assurance emprunteur sont difficiles à déchiffrer. Nos experts vous accompagnent avec l’objectif unique de vous faire réaliser des économies substantielles.

Pour obtenir, une offre de prêt les banques souhaitent se protéger contre le risque de santé de l’emprunteur et ainsi s’assure de se voir rembourser le capital restant dû voire les échéances

Pour se faire, elle impose dans la majeure partie des cas de faire souscrire à l’emprunteur un contrat d’assurance emprunteur dont elle est le bénéficiaire.

On peut reconnaître deux types de couvertures de votre assurance emprunteur :

La couverture « Décès– PTIA » (perte total et irréversible d’autonomie)

Elle couvre la banque face au risque de mort de l’emprunteur ainsi que face à la perte totale et irréversible d’autonomie (seuls deux actes quotidiens de la vie sur quatre (se nourrir, s’habiller, se mouvoir et faire sa toilette) peuvent être réalisés.

C’est la couverture de base, insuffisante pour couvrir l’acquisition d’une résidence principale, elle est envisageable pour couvrir un investissement locatif ou un prêt relais.

Des investisseurs qui n’auraient plus de revenus issus du travail (ex : retraités) pourraient également être uniquement couverts sur cette base, les couvertures complémentaires (cf point suivants) s’arrêtant généralement à 65 ans

En pratique en cas de déclenchement, la compagnie rembourse un capital à la banque.

La couverture « ITT – IPT – IPP »

En complément de la couverture de base, les banques demandent à ce que l’emprunteur se protège  des soucis de santé pouvant influencer sa capacité  à travailler et  ainsi à assurer les revenus nécessaires au remboursement des échéances.

Pour se faire, l’emprunteur doit souscrire une assurance assurant le remboursement des échéances en cas incapacité de travail temporaire (ITT), d’invalidité permanente totale (IPT) et invalidité permanente partielle (IPP).

L’INVALIDITÉ PROFESSIONNELLE DE L’ASSURANCE DE PRÊT

Pour certains métiers, l’invalidité permanente partielle condamne l’emprunteur à ne plus pouvoir pratiquer son activité professionnelle.

Pour y faire face, il existe la possibilité dans certains contrats d’opter pour une protection professionnelle. Seul l’impact de l’invalidité sur la pratique d’une activité professionnelle sera prise e en compte pour calculer l’indemnité de remboursement. Cette dernière ne pourra  pas être minorée si l’impact de l’invalidité est minime sur la vie courante.

Les professions médicales sont les premières à être potentiellement couvertes par ce type de protection. Mais nous pouvons également y joindre les pharmaciens et les avocats.

UNE SOURCE D'ÉCONOMIE IMPORTANTE (MÊMES GARANTIES)

%
POUR UNE ASSURANCE DE PRÊT
COMPAGNIES QUI NOUS DÉLÈGUENT LEURS CONTRATS
%
LES MÊMES GARANTIES, MAIS MOINS CHÈRES.

Quelque soit votre situation personnelle ou professionnelle, la négociation d’une assurance emprunteur est toujours possible. Nos experts sont à votre disposition pour en discuter.

NOS RECOMMANDATIONs

INVESTIR EN SCPI

L’accès à un portefeuille d’immeubles habituellement réservé à des institutionnels. Pas…

INVESTISSEMENT FINANCIER

Placer vos capitaux, maîtriser les risques, avoir accès aux meilleures solutions du marché avec…

STRATÉGIE FINANCIÈRE

Avant toute prise de décision pour un placement financier, il faut analyser votre situation.…

VOUS SOUHAITEZ UNE ÉTUDE PERSONNALISÉE ?